Investissements et défiscalisation: l’immobilier en question

Quand on souhaite mettre de l’argent de côté, de nombreuses solutions s’offrent à nous. Mieux vaut d’ailleurs, en ces temps incertains, être fourmi que cigale comme le précise l’adage. Aussi toute épargne est bonne à prendre qu’il s’agisse de placements bancaires ou boursiers, d’investissements immobiliers comme la loi Pinel 2018 … Ces placements permettent de se constituer un patrimoine, de se dégager quelques revenus complémentaires, de faire fructifier ses économies et de préparer sa retraite entre autres avantages. Mais saviez-vous que vous pouviez économiser encore davantage grâce aux dispositifs de défiscalisation?

Qu’est ce que la défiscalisation?

La défiscalisation c’est un moyen de payer moins d’impôts en investissant dans des produits financiers ou immobiliers. De nombreuses lois proposent aux potentiels bénéficiaires de défiscaliser le montant de leur impôt sur le revenu et/ou de leur impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Concrètement comment cela se passe t-il? Les épargnants qui souhaitent bénéficier d’une réduction d’impôt doivent pour cela réaliser un investissement dans un domaine donné, en respectant certaines conditions précises. Ces dispositifs de défiscalisation sont ainsi mis en place par les autorités dans le but d’orienter les investissements et donc de soutenir certains secteurs d’activités particuliers.

Le cas de la défiscalisation immobilière

L’un des domaines particulièrement soutenus par ces lois sur la défiscalisation est le secteur immobilier car il manque beaucoup de logements en France notamment dans les zones dynamiques. Ainsi, la défiscalisation immobilière vise par des dispositions légales à encourager l’investissement immobilier avec comme contrepartie des avantages fiscaux. De nombreux dispositifs différents existent, et les particuliers comme les professionnels peuvent en bénéficier. Voici les plus connu:
La loi Pinel est le dispositif qui offre le plus d’avantages aux investisseurs par rapport à l’effort d’épargne requis. Ce qui en fait un des dispositifs les plus en vogue du moment, du fait de sa facilité d’accès et de ces conditions très avantageuses. Anciennement intitulée «Dispositif d’investissement locatif Duflot», la loi Pinel concerne les investissements dans des logements neufs exclusivement destinés à la location. Les logements en question doivent être situés dans des zones particulières, dites « en tension », là où l’offre de locations disponibles est inférieure à la demande.
La loi Girardin concerne elle aussi l’investissement dans des logements destinés à la location lorsque ceux-ci sont situés dans les territoires d’outre-mer.
La loi Censi-Bouvard encourage également l’achat de logements destinés à la location. Les logements doivent, dans le cadre de ce dispositif, se situer dans des résidences avec services.
La loi Malraux et la loi Monuments Historiques concernent toutes deux les investissements dans des bâtiments anciens.

Quel intérêt d’opter pour l’investissement immobilier?

Ainsi que nous avons pu le voir précédemment, les dispositifs d’aide à l’investissement immobilier sont divers et nombreux, ce qui présente déjà un certain avantage vis-à-vis des autres types d’investissement comme les placements financiers par exemple. Mais nous pouvons aussi noter qu’en France la baisse des taux d’intérêt favorise plutôt la défiscalisation ayant comme support l’immobilier. C’est donc le moment ou jamais d’investir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>