Peut-on obtenir un prêt immobilier en étant au chômage ?

Devenir propriétaire est le rêve de tout citoyen. Cependant, pour un chômeur, obtenir un crédit immobilier pour acquérir une maison peut s’avérer être un véritable parcours du combattant. Focus sur les dispositifs de financement possibles pour les personnes à faibles revenus.

Est-il possible de recourir à un prêt immobilier pour un chômeur ?

En règle générale, la réponse à cette question est négative. Souvent, les banques sont peu enclines à accorder un prêt immobilier à un chômeur, à moins qu’une exceptionnelle relation de confiance se soit installée entre la personne sans emploi et l’organisme prêteur. Comme tout emprunteur, le chômeur doit présenter des garanties assurant une solide solvabilité à l’organisme financier. Dans les deux cas, une analyse de risque est réalisée sur le passé professionnel de l’emprunteur afin de pouvoir déterminer s’il c’est une mauvaise passe temporaire ou qu’il se trouve régulièrement dans ce genre de situation. C’est également un plus si le chômeur a toujours occupé un poste dans un secteur porteur ou s’il possède des placements dans une institution financière et peut réaliser un apport personnel conséquent. Valoriser la situation du ou de la conjoint(e) en CDI peut également aider une personne sans emploi à contracter un crédit immobilier. Un chômeur-propriétaire d’une maison augmente ses chances d’avoir un crédit immobilier. Le bien peut être mis en hypothèque pour que la banque accorde plus aisément l’emprunt. En bref, mieux vaut adapter son projet immobilier et son emprunt à ses ressources financières. Restez modeste dans le choix du bien, ainsi que sur son emplacement.

Les aides disponibles pour une personne sans emploi

Un chômeur peut déposer une demande d’emprunt immobilier auprès de sa banque. Il doit pour cela disposer d’un projet immobilier modeste répondant aux conditions d’habitabilité et d’un appui financier. Il doit aussi bénéficier d’aides sociales stables et présenter de bonnes perspectives d’évolution. Voici les aides existantes pour un chômeur. Lorsqu’une personne est sans emploi, les aides sociales constituent un recours dans la quête de financement. La « Caisse d’Allocations Familiales »  ou la CAF propose ainsi des aides au logement. Elles aident le candidat à l’emprunt à payer son loyer. En fait, le prêt octroyé se destine à d’autres types de projets, comme le crédit destiné à améliorer l’habitat. Le PAS ou « prêt d’accession sociale » se caractérise par le fait qu’il permet un accès à des aides personnelles liées au logement. Mais celles-ci sont accordées sous certaines conditions d’accès. Le PAS est plafonné en ce qui concerne les ressources du ménage-emprunteur et le type de logement souhaité. Il sert essentiellement à financer la résidence principale du chômeur-emprunteur. Cependant, ce prêt peut aussi être utilisé pour financer la maison des descendants ou des ascendants. Ainsi, grâce au PAS, le chômeur peut payer l’achat ou la construction d’une habitation, qu’elle soit ancienne ou neuve. Il peut aussi s’en servir pour financer les travaux de restauration ou d’aménagement de sa maison. Cette aide couvre la totalité des coûts d’un achat ou d’un réaménagement pour une durée de 5 à 35 ans. Le prêt à taux zéro, PTZ est une autre possibilité, il viendra en complément d’un prêt immobilier pour l’achat d’un logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>