Prêt à taux zéro : guide pratique pour mieux comprendre le PTZ

Le Prêt à taux zéro (PTZ) est une aide de l’État qui permet de financer une partie de vos travaux. Si vous respectez plusieurs conditions, il vous permet de faire baisser le taux global de votre prêt immobilier, et de compléter votre apport personnel. Quelles sont les conditions d’éligibilité ? Comment calculer le montant de son PTZ ? Quelles sont les démarches à administratives effectuer ? Réponses.

 PTZ : les conditions, le calcul et les démarches

Les conditions à remplir

L’obtention du PTZ dépend de votre situation au cours des deux dernières années, et de vos revenus :

  • Vous devez garantir que vous n’avez pas été propriétaire de votre logement au cours des deux dernières années. Autrement dit, si vous êtes primo-accédant, et/ou que vous avez toujours été locataire, vous pouvez, de fait, effectuer une demande de PTZ.

Bon à savoir : cette condition ne vous concerne pas si l’un des occupants du foyer a été déclarée handicapé, ou si le logement de l’un des occupants a été rendu inhabitable, à cause d’une catastrophe naturelle.

  • Vous devez avoir déclaré un revenu fiscal de référence inférieur au plafond officiel, qui dépend de votre lieu de résidence, et du nombre de personnes qui vont occuper le logement.

Calculer le montant du PTZ

Le montant de votre PTZ dépend du type de logement acheté (construction neuve, ou rénovation), du coût total d’achat immobilier, du nombre de personnes qui habitent le logement, et de la zone immobilière dans laquelle vous vous trouvez.

Le plafond de l’opération va de 100 000 € pour une personne seule achetant un logement ancien en zone C, à 345 000 € pour un foyer de 5 personnes ou plus qui construisent une maison neuve en Zone A bis et A.

Le pourcentage maximal du Prêt à taux zéro est égal à 40 % (neuf et ancien confondus).

Vous pouvez vérifier votre éligibilité, et calculer le montant de votre PTZ en effectuant une simulation sur le site de l’ANIL (Agence Nationale pour L’information sur le Logement).

Effectuez également une demande de calcul à votre banque, car c’est elle qui vous indiquera le montant exact de votre PTZ.

Si vous n’avez pas encore effectué de demande de prêt, vous pouvez également vous rapprocher de votre agent immobilier, ou de votre constructeur de maisons (comme la société Maisons Arc en Ciel si vous habitez près d’Angers) qui seront en mesure de vous aider à déterminer le montant de votre prêt à taux zéro, et son impact sur votre projet immobilier.

Les démarches à effectuer

Pour demander un PTZ, vous devez effectuer une demande auprès de votre établissement bancaire (conventionné par l’État) ou de votre courtier en crédits immobiliers, et joindre une déclaration sur l’honneur. Le modèle est disponible sur le site legifrance.gouv.fr.

Si vous respectez les conditions d’obtention, et que votre banquier accepte votre niveau de solvabilité, vous avez toutes les chances d’obtenir une réponse positive à votre demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>