Problème de santé : Comment obtenir un prêt ?

En cas de problème de santé, l’obtention d’un prêt immobilier peut s’avérer très complexe…. En cause, l’assurance de ce prêt, dont les mensualités peuvent alors s’envoler… Voici quelques conseils pour vous aider à trouver malgré tout, une solution acceptable.

crédit immobilier

Des difficultés à emprunter en cas de problème de santé

L’obtention d’un prêt immobilier est impossible sans une assurance spécifique qui vous couvre en cas de décès, d’invalidité, ou de perte d’emploi. En pratique, au moment de souscrire l’assurance emprunteur, vous devez remplir un formulaire de santé. Si vous ne rencontrez aucun souci particulier, les formalités s’arrêteront là. En revanche, si vous êtes ou si avez été concerné par un cancer, l’asthme, l’hypertension ou encore, le diabète, vous devrez alors réaliser un examen complémentaire chez le médecin. En retour, votre assureur vous proposera une assurance de prêt. Celle-ci pourra comporter des exclusions et une surprime, ayant un impact majeur sur le coût global d’un crédit immobilier.

Problèmes de santé, quelles solutions pour emprunter ?

Heureusement, aujourd’hui, des alternatives existent pour faciliter l’accès au crédit des personnes touchées par certains problèmes de santé. D’abord, le droit à l’oubli. Désormais, les anciens malades du cancer dont le protocole thérapeutique s’est achevé 15 auparavant ont le droit de ne pas mentionner ce problème sur le questionnaire de santé. Le délai passe à 5 ans pour toutes les personnes dont le cancer a été diagnostiqué avant l’âge de 15 ans.

Autre solution, celle de la convention AERAS. Signée entre les professionnels de la banque et de l’assurance, les associations de malades et de consommateurs ainsi que les pouvoirs publics, elle a pris effet en janvier 2007. Cette convention prévoit une limitation des majorations tarifaires en cas de problème de santé, mais aussi lorsque les revenus des assurés sont en dessous d’un certain seuil. Depuis sa mise en œuvre, la procédure a permis de couvrir de nombreux dossiers qui auraient été refusés par le passé. Les chiffres publiés par les assureurs semblent en effet le démontrer. Ainsi, en 2013, la plupart des 448.000 demandes d’assurances émanant d’emprunteurs qui présentaient un risque aggravé de santé ont été accordés sans surprime ni exclusion. Une réelle avancée ! Pour aller plus loin  sur l’assurance et la santé, nous vous conseillons de lire les articles et les dossiers du portail MAPA Assurances.

Pour vous aider à obtenir votre prêt immobilier dans les meilleures conditions possibles, vous pouvez aussi vous rapprocher d’une association de malades, qui vous apportera de précieux conseils. Sachez également que certaines assurances vous proposent désormais des tarifs compétitifs, même en cas de risque de santé. N’hésitez pas à les consulter en priorité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *