Quels sont les travaux de rénovation les plus rentables ?

Les Français sont de plus en plus favorables aux travaux de rénovation énergétique, dans le but de réduire leur consommation et leur facture. Cependant, entre les travaux d’isolation, le chauffage, la production d’eau chaude… ils ne savent pas dans quels travaux il est conseillé d’investir. Voici dans l’ordre des priorités les travaux les plus rentables.

Travaux rénovation énergitique monprojetavenir

L’isolation des combles : un incontournable

Si vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre habitation, votre premier réflexe devrait être de réaliser des travaux d’isolation. Étant donné que les combles sont à l’origine de près de 30 % des déperditions de chaleur, il est indispensable d’optimiser leur étanchéité. Selon l’Anah, l’isolation des combles permettrait de réaliser près de 27 % d’économie sur votre consommation annuelle d’énergie. Mais, il est conseillé d’utiliser des isolants efficaces comme ceux en fibre de bois, comme l’isonat flex 55, ou ceux en laine de roche.

Le coût des travaux se situe entre 2 500 et 5 000 €, pour des économies annuelles d’environ 450 à 700 € par an (selon votre mode de chauffage). En ce sens, l’amortissement est assez rapide, car il se réalise en près de 4 ans. Ce type de travaux est encore plus rentable, si votre maison n’a pas encore été isolée. Ou encore si vous pouvez bénéficier des aides financières en faveur des travaux pour la rénovation énergétique (éco-prêt à taux zéro, crédit d’impôt pour la transition énergétique, etc.). Grâce à ces subventions, le coût de l’isolation des combles peut être amorti en moins de 4 ans.

Le remplacement du mode de chauffage

Après l’isolation des combles, il est conseillé d’occuper de l’optimisation de votre chauffage. Si votre appareil de chauffage possède un bon rendement, vous consommerez moins d’énergie. Par exemple, une chaudière gaz à condensation présente de nombreux avantages. Son rendement peut aller de 105 à 110 %, elle peut également contribuer à réduire de 35 % votre facture de chauffage. En termes de confort thermique, l’installation d’une chaudière gaz à condensation combinée à l’isolation de vos combles, peut entraîner une amélioration thermique de 47 %.

En outre, il est possible d’avoir accès à des subventions comme le crédit d’impôt, ou la Prime Energie, pour avoir un chauffage performant. Ainsi, en tenant également compte du cout du matériel et de l’installation qui s’élève en moyenne à 5 000 €, il est envisageable d’amortir cet investissement entre 5 à 6 ans.

Isoler les murs

Les murs sont aussi l’un des points faibles d’un logement, car il représente 25 % de fuites de chaleur. Il est donc préconisé de bien les isoler. Pour réaliser une isolation complète des murs, les travaux peuvent se chiffrer entre 6 000 à 12 000 €. Mais l’amélioration thermique est ensuite de l’ordre de 20 à 25 %. Heureusement, il est concevable de prétendre à des aides financières de la part de l’État. Ces aides dont plusieurs sont cumulables, pourront réduire votre investissement initial et rendre les travaux plus accessibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *