Informations pour bien comprendre le mécanisme du prêt entre particuliers

Il est réjouissant d’effectuer et d’obtenir un prêt sans les modalités traditionnelles des organismes de crédits. Aujourd’hui, il existe ce que l’on appelle le crédit communautaire ou « peer to peer » qui est un prêt entre particuliers. Beaucoup de gens ont un besoin d’argent pour financer certains de leur projet. Malheureusement, tout n’est pas éligible pour emprunter auprès des établissements de crédit traditionnel. En effet, plusieurs conditions doivent être remplies par le demandeur de crédit avant d’obtenir un prêt auprès d’une banque par exemple. Le prêt entre particuliers est devenu une alternative pour emprunter de l’argent.

Le prêt entre particuliers : un crédit sans la banque

De manière générale, le système de crédit entre particuliers est analogue à celui qu’on retrouve auprès de tout organisme de crédit. Le préteur octroie une somme à l’emprunteur qui va rembourser son prêt avec des mensualités. Le taux d’intérêt sera fixé dans un contrat de prêt établi entre les deux parties. Il n’est pas facile de trouver un crédit entre particulier fiable, notamment lorsque les offres de prêt sont trouvées sur internet. Il faut savoir qu’il n’y a pas que des sociétés « Pures players » qui proposent ce genre de prêt. Ces sociétés servent d’intermédiaire entre les personnes physiques qui vont établir le contrat de prêt. Des prêteurs privés peuvent également lancer une offre via internet. Il faut donc rester prudent.

Le rôle des sociétés « Pures Players » dans le prêt entre particuliers

À son origine, le prêt entre particuliers s’effectuait en général, entre amis ou encore entre les membres d’une famille. Ceci rendait les procédures des plus faciles et tout pouvait se faire dans l’informelle. Actuellement, les sociétés « Pures players » jouent un rôle essentiel dans la concrétisation des prêts entre particuliers. En tant qu’intermédiaire, ces sociétés font le lien entre l’emprunteur et le préteur via internet. C’est cette société qui va élaborer le contrat de prêt qui liera le préteur à l’emprunteur. Normalement, ce type de société doit être agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution pour pouvoir opérer. Ainsi, l’emprunteur fournira certaines pièces à cette société intermédiaire pour bénéficier d’un crédit entre particuliers. Généralement, la société demandera au demandeur de crédit de fournir une pièce d’identité, un justificatif de domicile et, dans de rares cas, un contrat de travail.

Les autres alternatives et modalités pour un prêt personnel

On n’est pas toujours forcé de passer par une société « Pures Players » pour obtenir un prêt entre particuliers. Si l’on connaît quelqu’un dans son entourage avec lequel on peut contracter le prêt, c’est plus intéressant. Il sera alors possible de faire un prêt sans frais si la personne prêteuse est assez proche de l’emprunteur. Mais même avec cette proximité, il est toujours préférable d’établir un écrit pour fortifier la confiance ou juste par sécurité juridique. Une reconnaissance de dette peut être établie entre les parties, dans lequel on pourra spécifier qu’il s’agit d’un prêt remboursable. Si la somme prêtée est supérieure à 760 euros, l’établissement d’un contrat est requis par la loi ainsi qu’une déclaration de l’emprunteur auprès du fisc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *