Le rachat de crédits : comment ça marche exactement ?

Le rachat/regroupement/restructuration de crédits est une procédure qui consiste à regrouper plusieurs prêts en un seul pour n’avoir qu’une seule mensualité à payer. Le rachat de prêt peut désormais se faire en ligne. Mais avant de choisir cette option, il faut en comprendre le fonctionnement, les risques et les mesures à prendre pour en tirer le meilleur parti.

Le rachat de prêts : de quoi s’agit-il ?

Le regroupement de crédits implique qu’un emprunteur ait contracté plusieurs prêts. Et comme le paiement de multiples prêts avec différents taux, mensualités et échéances est difficile à suivre, il décide d’approcher un nouvel organisme de prêt pour l’aider à solder toutes ses dettes. En contrepartie, il devra souscrire le nouveau crédit proposé par l’organisme qui a remboursé ses emprunts.

Quels sont les avantages de la restructuration de crédits ?

Le premier avantage est la diminution du montant des mensualités à payer. En outre, au lieu de faire plusieurs remboursements auprès de différents prêteurs, le débiteur n’aura qu’un unique créancier et interlocuteur. Et n’ayant qu’une seule mensualité à payer, il aura plus de facilité pour gérer son argent. Pour finir, le rachat de crédit est accessible à tous les emprunteurs. Dans le cadre d’un prêt immobilier, c’est une solution ouverte aux propriétaires, aux locataires ainsi qu’aux personnes hébergées par un tiers ou par un employeur. A savoir : le taux et les mensualités peuvent diminuer mais la durée de remboursement sera plus longue et le coût total de l’emprunt sera ainsi plus élevé.

Comment tirer profit de son rachat de crédits ?

Il faut bien se renseigner sur le processus de rachat de crédit et ses enjeux pour pouvoir se constituer une réserve de trésorerie importante après l’opération.

Revoir l’état de ses finances personnelles

L’emprunteur devrait évaluer sa situation financière et préparer le tableau d’amortissement de ses crédits qui mentionne le montant restant dû plus les intérêts à payer, et la répartition des mensualités de remboursement pour chaque échéance.

Demander un montant complémentaire

Si le débiteur souhaite demander une somme supplémentaire au nouvel établissement financier pour financer un projet particulier, il devra ajouter des justificatifs (facture, devis, etc.) à sa demande. Cela lui permettrait de disposer de plus de liquidités pour régler d’autres dépenses nécessaires.

Prendre une assurance de crédit moins chère

La signature d’un nouveau contrat de crédit va automatiquement entrainer la conclusion d’une autre assurance emprunteur. Mais pour économiser encore davantage, il faut souscrire une assurance moins coûteuse, surtout en ce moment où la loi appuie le libre choix d’une compagnie d’assurance. Pour ce faire, il suffit d’utiliser les outils de comparaison en ligne.

Comparer les coûts

Pour terminer, il faut comparer les coûts de remboursement actuels et les coûts d’un rachat de crédit afin de prendre la meilleure décision. Si les frais de rachat et le total des mensualités à payer en plus (étant donné l’allongement de la durée de remboursement) sont bien plus élevés que les remboursements en cours, il vaut mieux étudier toutes les alternatives. Pour vous aider, nous vous invitons à lire l’article.